Le tabagisme est le principal facteur de risque du cancer de la bouche

Le cancer est sans contredit une maladie qui fait peur, et notre bouche n’est malheureusement pas à l’abri de cette dernière. Comme les autres types de cancer, celui de la bouche peut s’avérer mortel. Il est donc important de savoir en reconnaître les signes et symptômes, de même que les facteurs de risques qui sont associés au cancer de la bouche. En effet, c’est en misant sur la prévention et sur un dépistage précoce qu’on peut le mieux s’en protéger.

 

Faits et chiffres sur le cancer de la bouche

Le cancer de la bouche peut prendre naissance à différents endroits de la cavité buccale, notamment sur les lèvres, mais aussi à l’intérieur de la bouche, sur les gencives, au niveau du palais, de la gorge et des amygdales. C’est une maladie sournoise puisqu’elle provoque peu ou pas de symptômes lorsqu’elle se trouve à ses premiers stades.

 

La Société canadienne du cancer estimait qu’en 2017, 4 700 Canadiens recevraient un diagnostic de cette maladie, alors que 1 250 personnes en mouraient au pays durant la même période. Comme c’est le cas de la majorité des types de cancer, le pronostic de survie baisse considérablement à mesure que le cancer de la bouche se développe et s’étend. Ainsi, il est important d’être sensibilisé quant aux signes et symptômes associés à cette maladie et de savoir poser les bons gestes en ce qui a trait à son dépistage !

 

Les symptômes du cancer de la bouche

À mesure que le cancer de la bouche se développe, il entraine l’apparition de différents signes et symptômes, lesquels devraient vous pousser à consulter un dentiste sans attendre si vous en décelez la présence :

  • Des taches rougeâtres ou blanchâtre qui apparaissent au niveau des lèvres, de la langue ou des autres tissus mous à l’intérieur de la bouche ;
  • Des lésions, pouvant ressembler à un ulcère buccal, qui persiste au-delà de deux semaines ;
  • Des saignements anormaux au niveau des lèvres ou à l’intérieur de la bouche ;
  • Des douleurs lors de la mastication et de l’ingestion de breuvages et d’aliments ;
  • La présence d’une masse ou de plusieurs masses dans la région buccale ;
  • Des douleurs persistantes au niveau de la gorge.

 

 

Qui est à risque ?

Vous devriez toujours surveiller la présence des symptômes précédemment mentionnés, et ce, d’autant plus si vous faites partie des personnes qui sont plus à risque. L’ÂGE représente le principal facteur de risque au cancer de la bouche, puisque son incidence augmente considérablement dès 40 ans. LES HOMMES auraient aussi un risque de 2 à 3 fois plus élevé que les femmes. L’HÉRÉDITÉ est un autre facteur de risque à prendre en compte.

 

LA CONSOMMATION D’ALCOOL et LE TABAGISME représentent deux autres facteurs de risques importants. Il vaut donc mieux réduire sa consommation d’alcool en respectant les limites indiquées, de même qu’éviter les produits du tabac. Les personnes qui consomment régulièrement de l’alcool et qui fument voient leur risque de développer un cancer multiplié…

 

Depuis quelques années, on constate une augmentation du nombre de cancers de la cavité buccale liés au VIRUS DU PAPILLOME HUMAIN (VPH). Il s’agit d’une infection transmise sexuellement qui est associée à différents types de cancers, notamment le cancer du col de l’utérus, le cancer de l’anus, mais aussi les cancers de la cavité buccale.

 

 

Pour le dépistage du cancer, ne négligez pas vos visites chez le dentiste

Comme nous l’avons mentionné, le cancer de la bouche est souvent asymptomatique dans ses premiers stades, ce qui complique le dépistage des symptômes effectués par le patient lui-même. Or, grâce à sa formation et à ses qualifications, votre dentiste est en mesure de procéder à un examen minutieux de l’ensemble des tissus de votre bouche, et ce, pour dépister tout signe anormal. Il est donc d’une première importance de visiter votre dentiste régulièrement pour vos examens de routine, sans quoi celui-ci n’aura pas la chance de vous examiner.

 

Au Centre dentaire NP, nos dentistes sont fiers d’utiliser VELscope. Cet appareil révolutionnaire se base sur l’utilisation de la photoluminescence naturelle des cellules de la bouche pour déceler la présence de lésions ou d’états précancéreux qui sont invisibles à l’œil nu. Cela nous permet de déceler la maladie alors qu’elle se trouve dans un stade précoce, ce qui facilite généralement sa prise en charge ! Nous utilisons VELscope pour le dépistage du cancer lors de vos visites de routine. En cas d’inquiétude, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec notre équipe.

Approuvé Par Dre Nguyen
Dre Kim Nguyen exerce sa passion pour la dentisterie depuis plus de deux décennies. Dans sa pratique, elle a développé un fort intérêt pour les différentes disciplines dentaires.
Dre Nguyen

ARTICLES LES PLUS RÉCENTS

2019 Centre dentaire NP | Tous droits réservés

Virus Santé Communication

expert en marketing dentaire