Dentisterie générale - Header

Dents de sagesse

Les dents de sagesse sont la troisième série de molaires qui poussent longtemps après les autres, soit vers la fin de l’adolescence ou le début de l’âge adulte. Vu l’espace parfois insuffisant sur les mâchoires, leur éruption se fait souvent de façon irrégulière, ce qui peut provoquer plusieurs maux et affections. C’est pourquoi il est généralement recommandé, voire nécessaire de les extraire.

L’extraction des dents de sagesse comme solution préventive

Les dents de sagesse font leur apparition lorsqu’elles sont supposées avoir assez d’espace, c’est-à-dire lorsque la croissance de la bouche est terminée soit entre 17 et 25 ans. Seulement, l’espace disponible n’est pas toujours optimal, ce qui fait qu’il arrive souvent qu’une ou plusieurs d’entre elles poussent selon un mauvais angle, ou encore qu’elles demeurent incluses ou semi-incluses (leur éruption ne se fait pas ou seulement à moitié). C’est pourquoi il est recommandé d’extraire les dents de sagesse dès la fin de l’adolescence dans les cas problématiques, et ce, afin d’éviter que des problèmes se développent. De plus, les racines ne sont pas encore complètement développées à cet âge, rendant l’extraction plus facile.

Bien que souvent essentielle, cette procédure provoque couramment une certaine peur chez les patients. Il est donc important d’en discuter avec l’équipe de professionnels de Chez Centre dentaire NP, votre clinique dentaire à Kirkland, afin que l’intervention et la convalescence se déroulent le mieux possible.

Les problèmes potentiels liés aux dents de sagesse

Si les dents de sagesse ne sont pas extraites, plusieurs problèmes peuvent se développer autour d’elles :

> Caries : Comme elles se trouvent dans le fond de la bouche, il est difficile de bien les nettoyer. Le risque de carie est encore plus grand lorsqu’une dent est semi-incluse car les bactéries peuvent plus facilement entrer sous la gencive et s’attaquer à sa racine et à celle de la dent voisine.
> Infections et abcès : Les bactéries peuvent s’attaquer aux gencives et aux tissus se trouvant près de la dent, provoquant de l’infection, voire un abcès. Ceux-ci peuvent s’étendre aux tissus et à l’os du parodonte.
> Kyste et tumeur : Une exposition accrue aux bactéries et des infections récurrentes peuvent favoriser le développement de kyste et de tumeur, parfois cancéreuses.