Orthodontie

Orthodontie pour adolescents

L’adolescence est une période clé pour les traitements orthodontiques : la majorité des dents permanentes ont déjà fait leur éruption et les mâchoires sont généralement bien développées, mais possèdent encore un bon potentiel de croissance. Il est donc recommandé d’entreprendre un traitement en orthodontie à ce moment afin de corriger les problèmes d’occlusion ou d’alignement des dents qui pourraient avoir des conséquences pour la santé et l’estime de votre adolescent.

Pourquoi recourir à l’orthodontie pendant l’adolescence ?

Une grande proportion des traitements orthodontiques se font généralement chez les jeunes âgés de 11 à 18 ans. Il s’agit d’une période idéale vu le niveau de développement des dents et des mâchoires : entre 11 et 13 ans, l’éruption des dents permanentes est généralement complétée et les mâchoires ont pris la forme et l’enlignement qu’elles devraient conserver. Toutefois, comme la croissance de l’adolescent n’est pas terminée, les mâchoires ont encore un potentiel de développement qui pourra aider aux traitements orthodontiques. Plusieurs traitements sont possibles, visant généralement à élargir le palais afin d’accroître l’espace disponible pour les dents, ou encore à replacer les dents pour leur donner un alignement optimal.

Quelques solutions à apportées en orthodontie pour les adolescents

> Une mâchoire du haut qui est trop étroite causant un manque d’espace léger, modéré ou sévère,
pouvant provoquer des difficultés d’alignement des dents ou de malocclusion.
> Un enlignement de la mâchoire gênant : du haut par rapport à la mâchoire du bas qui peut mener
à une supracclusion ou une sous-occlusion.
> Une ou des dents permanentes incluses, c’est-à-dire qu’elles n’arrivent pas à faire éruption
normalement.
> Des espaces entre les dents trop grands et/ou irréguliers.
> Des dents positionnées à un endroit où elles ne devraient pas.
> Tout autre influence sur l’alignement ou la malocclusion.

Les conséquences possibles des problèmes orthodontiques

De tels obstacles orthodontiques pourraient entraîner plusieurs conséquences. D’où l’importance de
les corriger à l’adolescence.
> Une mastication déficiente pouvant altérer la digestion
> Des complications d’élocution ;
> Une suraccumulation de plaque et un risque accru de carie dentaire et de gingivite ;
> Des maladies du parodonte ;
> De l’usure anormale, des fissures, voire des fractures des dents ;
> De la fatigue ou des douleurs aux articulations de la mâchoire